Crop top : conseils et nouveautés pour un look tendance et sans vulgarité

·1 min de lecture

Les années 2000 avaient le string. Les années 2020 ont le crop top. A chaque époque, la société se déchire pour un tout petit bout de textile. À droite, à gauche, homme ou femme, jeune ou moins jeune, chacun y va de son avis et de sa morale. Mais au fond pourquoi tant de haine autour de ce tee-shirt emblématique des années 1990 qui ressurgit aujourd’hui sous l’influence de la Gen Z ? Une génération qui n’a pas connu le look grunge de ces années-là mais qui s’enthousiasme pour tout ce qui s’y rapporte : du pantalon baggy à la surchemise style cabincore en passant par les chaussures à grosses semelles crantées et les sweats oversize. Et pour le crop top donc ! Quitte à froisser parents, grands-parents et politiques !

Où s’arrête le crop ? Où commence le top ? Cette limite est au cœur des débats qui agitent en ce moment la société avec, d’un côté, Emmanuel Macron qui relance la polémique dans les colonnes du ELLE du 1er juillet 2021 en affirmant souhaiter "une tenue décente à l’école" et, de l’autre, pas mal de féministes qui pensent que le problème est mal posé : plutôt que de s’interroger sur le caractère déplacé - ou pas - du crop top à l’école, il faudrait mieux se poser des questions sur le regard que beaucoup d'hommes posent encore sur les jeunes femmes. Venu de l’anglais et né dès les années 1960, ce haut raccourci fait pour dévoiler le nombril – mais pas trop – n’est vraiment devenu populaire que 30 ans plus tard sous l’effet cumulé de la culture pop tendance Spice girls (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles