"Cry Macho" : Clint Eastwood de retour en cow-boy blessé

·1 min de lecture

Dans "Cry Macho", en salles mercredi en partenariat avec Europe 1, Clint Eastwood interprète Mike Milo, ancienne star de rodéo et éleveur de chevaux usé jusqu’à la corde, qui, en 1979, accepte une mission d’un de ses anciens patrons : aller chercher le jeune fils de ce dernier au Mexique pour le ramener aux États-Unis. Contraints d’emprunter des routes secondaires jusqu’au Texas, les deux hommes s’embarquent dans un périple dont ils n’ont pas mesuré les difficultés.

 

>>> Un projet de longue date

Pour Clint Eastwood, qui signe avec "Cry Macho" son 39ème film en tant que réalisateur, le projet d’adaptation du livre de N. Richad Nash pour le cinéma ressemble au périple que doit emprunter Mike Milo, son personnage, dans le film : une trajectoire quelque peu accidentée.

En 1979, Clint Eastwood alternait souvent entre des westerns et des polars – deux genres qu’il a largement enrichis – tout en passant de plus en plus fréquemment derrière la caméra. "On m’a proposé ce projet il y a une quarantaine d’années", se souvient le réalisateur. "Le producteur Al Ruddy m’avait demandé si j’étais intéressé, et je lui avais répondu ‘je suis trop jeune pour le rôle, je ferais mieux de le mettre en scène et de proposer le rôle à Robert Mitchum’. Mais le projet est tombé à l’eau et a ressurgi il y a deux ans. On l’a repris et je me suis dit que c’était le bon moment pour s’y atteler et qu’on y prendrait du plaisir".

En dépit du temps qu’il lui aura fallu pour mener son projet à bien, Al Ruddy, don...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles