Cueillette des champignons : 5 erreurs à ne pas faire pour éviter les risques

ISTOCK / Ja'Crispy

La saison des champignons fait son grand retour ! Et qui dit automne dit également cueillette. L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) a lancé l'alerte concernant les potentiels risques liés à la cueillette, dans un communiqué publié le 8 septembre dernier.

Entre le 1er juillet et le 31 décembre 2021, près de 1.269 intoxications après la consommation de champignons ont été rapportées, indique l'Anses. Depuis le 1er septembre, une soixantaine de cas ont été enregistrés et quatre personnes sont décédées.

Plusieurs causes résultent de ces intoxications. L'agence sanitaire parle d'une confusion d’une espèce comestible avec une autre toxique ou encore de consommation de champignons comestibles en mauvais état.

"Si ce sont des mets appréciés, certaines espèces n’en demeurent pas moins toxiques voire mortelles pour l’Homme", prévient-elle dans son communiqué.

Que vous soyez un.e pro de la cueillette ou que vous la pratiquez occasionnellement, il est primordial de rester vigilant.e. Parmi les erreurs à ne pas commettre listées par l'Anses, voici cinq gestes à ne pas faire pour éviter tous risques d'intoxication :

Si vous constatez des symptômes tels que des douleurs abdominales, nausées, vomissements, diarrhées, après avoir consommé des champignons, il est recommandé d'appeler le plus rapidement possible un centre antipoison. En cas de détresse vitale telles que la perte de connaissance, contactez le 15 ou le 112.

A lire (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite