Culinairement parlant, nous ne sommes pas plus avancés que des hommes de cro-magnon

Adobe Stock 
Adobe Stock 

Bien qu’il soit difficile à imaginer, les femmes et les hommes du Paléolithique maîtrisaient déjà la cuisine. Et oui, ils se mettaient aux fourneaux, comme quoi la gastronomie française ne date pas d’hier. Une étude s’est d’ailleurs intéressée à un aliment phare qu’ils préparaient régulièrement. Alors une idée sur le sujet ?

La cuisine française est en perpétuelle évolution. Chaque mois, des tendances food émergent. On vous parlait notamment d’une barbe à papa sans sucre ou encore d’une omelette sans œuf. Un engouement qui est favorisé par les réseaux sociaux comme TikTok qui s’est littéralement imposé comme une caverne d’Alibaba culinaire. Ce ne sont pas les buzz qui manquent sur la plateforme. On vous a d’ailleurs fait découvrir, les topokki, ce plat coréen épicé que tout le monde teste en ce moment ou encore le New York Roll, cette pâtisserie qui affole Internet.  Aujourd’hui, la cuisine a une place clé dans le quotidien des Français. Et pour cause, d’après une enquête BVA, 70% des personnes habitant dans l’Hexagone déclarent apprécier la cuisine. Un engouement qui s’élargit au-delà des frontières, puisque la cuisine est un langage universel, c’est certain. Mais cette notion, de bien manger ne date en réalité pas d’hier. En effet, il y a 780 000 ans en arrière, à l’époque du Paléolithique, les hommes et les femmes étaient déjà de fins gourmets qui n’hésitaient pas à se mettre aux fourneaux. C’est d’ailleurs ce qu’a dévoilé une récente étude. Alors que mangeaient-ils...

Cliquez ici pour voir la suite


À lire aussi :

Les hommes qui mangent des légumes sont plus sexy
Ces symptômes horribles du covid touchent plus les femmes que les hommes
« BEEF ! », le magazine pour les hommes, mais pas queâ?¦