Cultiver un potager sur mon balcon, c’est facile

Delphine Gautherin

Pas besoin de beaucoup de mètres carrés pour voir la vie en vert et cultiver ses légumes. Marie Duvivier, paysagiste chez Balcoon nous donne ses conseils pour avoir la main verte et récolter tomates et salades en ville.

Un balcon urbain et écolo

Elle.fr : Cultiver un petit potager sur son balcon : possible ou utopique ?

Marie Duvivier : Tous les balcons et rebords de fenêtre peuvent être transformés en potager gourmand. Leur réussite tient à une exposition ensoleillée et à l'abri des vents dominants. Un  toit-terrasse par exemple, serait trop exposé au vent pour y envisager la création d’un potager, à moins d’y installer des coupe-vents.

Bon à savoir : On ne se lance pas dans une culture potagère urbaine sans consulter son règlement de copropriété qui définit le poids de charge autorisé sur les balcons. En règle générale, ils sont prévus pour soutenir un poids de 350 kg maximum au m². On veille aussi à respecter l’esthétique du quartier ou de l’immeuble et à ne produire aucune nuisance pour le voisinage, notamment en ce qui concerne l’écoulement de l’eau d’arrosage.

>> Pus d'astuces pour savoir comment réaliser un petit potager

Que semer sur mon balcon ?

Elle.fr : Quelles sont les plants les moins exigeants ?

Marie Duvivier : Toutes les variétés de légumes ne se prêtent pas à la culture en pots. Le choix est cependant large. Laitue, tomates, concombre, poivron, haricots sont des plants potagers faciles à cultiver demandant peu d’entretien et peu d’ensoleillement dans la journée. Pensez aussi aux plantes aromatiques. Elles s’adaptent aussi excessivement bien à la culture en pot, sans prendre trop de place, dans peu de profondeur de terre...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi