Culture : la comédie musicale «Starmania» fait son grand retour à la Seine Musicale

"Jeunesse, audace, insolence, c'est intemporel" : voilà comment Thomas Jolly, metteur en scène de la version 2022 de Starmania, parle de cet opéra-rock visionnaire en présence d'un des créateurs, Luc Plamondon, au regard malicieux derrière ses lunettes noires. "En 1979, au moment des premières représentations, c'était une dystopie mais la réalité a rejoint cette fiction", déroule pour l'AFP Thomas Jolly, un des metteurs en scène français les plus inventifs de la dernière décennie. Le quadragénaire passera bientôt de l'étoile sur l'affiche de Starmania aux anneaux, étant chargé de la cérémonie d'ouverture des JO de Paris en 2024 .

Retour de tubes qui ont marqué plusieurs générations

D'ici-là, c'est un autre marathon qu'il lance avec le retour des tubes Les uns contre les autres, Quand on arrive en ville, Le blues du businessman ou Le monde est stone. Qui résonnent à La Seine Musicale aux portes de Paris, puis en tournée en France, Belgique et Suisse l'an prochain. Il y a plus de 40 ans, des inconnus (comme le casting actuel) nommés Daniel Balavoine ou Fabienne Thibeault donnaient vie à ces hymnes qui ont traversé le temps, crées par Luc Plamondon, parolier québecois, et Michel Berger (disparu en 1992), architecte de la variété française.

>> LIRE AUSSICes anecdotes que vous ne connaissez (peut-être) pas sur "Starmania"

 

La question de la pertinence d'une nouvelle version de "Starmania" en 2022 ne se pose pas. "Starmania parlait de choses qui n'existaient pas alors m...


Lire la suite sur Europe1