"Et la culture, monsieur le Président ?" L'édito de Jean-Marc Lalanne

Jean-Marc Lalanne
© Les Films du Losange

Tandis que nous bouclons ce numéro, l’entourage d’Emmanuel Macron affûte sans doute ses derniers éléments de langage pour préparer la communication du Président relative à la situation alarmante de la plupart des acteur·trices du secteur de la culture. Cette communication, on ne sait toujours pas, à cette heure, à quel moment de la journée et par quel canal elle va se produire (un texte, une intervention télévisée, une vidéo sur TikTok ?). Annoncée sur Twitter le week-end dernier, elle valait surtout comme accusé de réception à la vigoureuse injonction adressée aux pouvoirs publics par une tribune d’artistes publiée vendredi dernier par Le Monde. "Culture oubliée", la locution, devenue un hashtag cinglant, visait l’impasse faite par Edouard Philippe lors de son allocution à l’Assemblée nationale, qui, énumérant les secteurs industriels en péril, n’a pas mentionné celui de la culture.

Interpellé personnellement ("monsieur le président de la République, cet oubli (...), nous attendons que vous demandiez à votre Premier ministre et à vos ministres de le réparer"), Emmanuel Macron a légitimement dégainé le premier (par un tweet : "Aux artistes qui se sont exprimés, je veux dire que je les entends…"). Il est plus étonnant qu’il choisisse de faire les annonces lui-même, doublant ainsi un ministre de la Culture dont le texte pointait déjà l’inaudibilité du discours. Certes, dans l’intervalle entre le tweet et l’intervention anno

Lire la suite sur lesinrocks.com