Cure détox entre Noël et jour de l'An : est-ce que ça fonctionne ?

Vous raffolez des traditions culinaires des fêtes de fin d'année, mais pas votre estomac ? Saumon fumé, foie gras, dinde rôtie, pommes de terre en sauce, champagne, chocolats et bûches à la crème... Entre les repas de Noël et du jour de l'An, votre ventre semble perdre la tête ! Mais la solution est-elle réellement de se lancer dans une cure détox ?

Cure détox entre Noël et jour de l'An : bonne ou mauvaise idée?

Plébiscitée par de nombreux magazines et vantée par des publicités, la cure détox consiste le plus souvent à ne consommer qu'un seul type d'aliments (que du céleri et/ou des pommes, par exemple) ou à ne boire que des jus pressés sans sucres ajoutés, pendant 3 jours. D'autres types de cures détox, avec une alimentation plus diversifiée et équilibrée, peuvent se dérouler sur plusieurs semaines. Dans tous les cas, le but est de nettoyer l'organisme, le désencrasser et lui redonner de l'énergie, en repartant sur de bonnes bases.

Or, les mérites attribués à la cure détox sont mensongers, assure Robert Barouki, médecin, biochimiste et directeur de recherche à l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), interviewé par Slate. Le foie, les reins, la peau et les poumons n'ont pas besoin d'un supplément de jus d'artichaut pour faire leur travail de détox. « Il n'y a aucune base scientifique dans ce qui est communément prôné pour aider à la détoxication, ni les bains de pieds ni...

Lire la suite