La cure de sébum : folie ou coup de génie ?

Marie Talvat

Si vous êtes du genre à arpenter les blogs beauté, vous avez peut-être déjà entendu parler de la cure de sébum. Le principe ? Ne pas se laver les cheveux pendant un mois. On entend déjà Nabilla nous répondre « T’es une fille et t’as pas de shampoing ? Non mais allô, quoi ! ». Mettons un instant de côté le sentiment d’horreur que nous inspire l’idée de nous balader pendant 30 jours avec la tignasse luisante, et essayons de comprendre pourquoi l’idée n’est peut-être pas si mauvaise.

Peut-être connaissez-vous le cercle vicieux du shampoing : on se lave les cheveux, ils redeviennent gras, on les lave à nouveau… Petit à petit, ils regraissent de plus en plus vite, et on fait de plus en plus souvent des shampoings. Cela fait pourtant longtemps qu’on nous conseille de les espacer, mais c’est plus fort que nous. Julien Kaibeck, fondateur du mouvement Slow Cosmétique, nous explique : « Ce qui se passe avec un shampoing trop détergent est que bien vite la peau s'irrite légèrement, les glandes sébacées s'excitent et les cheveux regraissent vite. Alors on a tendance à refaire un shampoing pour se sentir propre, et à chaque shampoing on maintient la chaîne agression - irritation - hyperséborrhée ». Un cercle vicieux, on vous dit.

« Le sébum, il ne faut pas vouloir s'en débarrasser à tout prix »

La cure de sébum, c'est quoi et à quoi ça sert ?

Le pari, c’est de laisser la sécrétion de sébum se réguler toute seule, tout en faisant profiter les longueurs et les pointes du soin qu’apporte ce corps gras naturel. Double avantage, donc. Et même quelques bonus (parce que si on doit assumer les cheveux gras pendant un mois, on aimerait quand même que ça en vaille vraiment la peine) : selon ses adeptes, la cure de sébum favoriserait la pousse, donnerait plus de volume, de brillance et de douceur aux cheveux. Pour Ingrid, du blog Parenthèse Tutoriels, la cure de sébum a eu un effet spectaculaire. Elle a pu espacer ses shampoings...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi