Cyanose : qu’est-ce qui cause cette coloration bleutée de la peau et des muqueuses ?

·2 min de lecture

Avant d'expliquer ce qu'est une cyanose, il faut faire un petit point sur la circulation sanguine. " Le sang se divise en deux catégories : le sang artériel (qui est envoyé par le cœur dans les organes et qui est chargé d'oxygène) et le sang veineux (qui est désoxygéné et qui circule dans les veines du corps) " explique le Dr. Olivier-Jacques Bocrie-Jeantet, médecin généraliste.

" Le sang veineux coule jusqu'aux poumons où il se charge en oxygène à la faveur d'un échange gazeux spécifique – l'hématose. L'oxygène se fixe sur les molécules d'hémoglobine (qui sont principalement composées de fer) et c'est là que le sang prend sa couleur rouge caractéristique. " En clair : le sang n'est rouge que si les molécules d'hémoglobine sont chargées en oxygène (O2).

Cyanose : définition. On parle de cyanose lorsque le taux d'hémoglobine désoxygénée (c'est-à-dire : qui ne transporte pas d'oxygène) est trop élevé – donc supérieur à 5 g pour 100 mL ou 50 grammes par litre de sang. Ce phénomène se caractérise par une coloration bleutée de la peau et des muqueuses. " Il est à noter que le sang veineux (désoxygéné, donc) est souvent qualifié de " sang bleu " " note le médecin généraliste.

" Lorsque les poumons sont malades, ils ne peuvent plus assurer correctement leur travail d'échange gazeux, ce qui entraîne une mauvaise oxygénation du sang – donc une cyanose " explique le Dr. Bocrie-Jeantet.

Peuvent donc être responsables :

" Lorsque le cœur fonctionne mal, c'est toute la circulation sanguine qui est perturbée, ce qui se traduit par une accumulation de " sang bleu " dans l'organisme et une cyanose " explique le Dr. Bocrie-Jeantet.

Peuvent donc être responsables :

Merci au Dr. Olivier-Jacques Bocrie-Jeantet, médecin généraliste pour Medadom.

Source : Pediatrics for medical students

À lire aussi :

VGM : que signifie le volume globulaire moyen et comment interpréter sa prise de sang ?

CPK ou Créatine PhosphoKinase : comment interpréter les résultats de votre prise de sang ? (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite