Cycle menstruel : comment bien le vivre ?

Marie-Christine Deprund

Avec ses hauts et ses bas, ses périodes euphoriques et ses moments de repli sur soi, le cycle menstruel est une merveille de complexité. Mais, aujourd'hui, on sait tout (ou presque) ce qu'il faut faire pour se protéger des désagréments qu'il nous inflige. 

Semaine 1 : sereine sans peine

Ce que dit la gynéco. C'est le moment des règles, la chute hormonale qui survient 12 à 14 jours après l'ovulation provoquant leur arrivée. La baisse du taux d'oestrogènes rend la peau plus terne, plus sèche. Le sang se concentre dans le bas-ventre. Résultat : des douleurs peuvent survenir dans les premiers jours. 50 à 70 % des adolescentes s'en plaignent, mais elles diminuent souvent après une grossesse ou avec l'âge. La Dre Joëlle Bensimhon précise : « D'autres symptômes peuvent assombrir cette période. Apparition de boutons ou d'un herpès labial dû à un affaiblissement des défenses immunitaires, mais aussi des maux de tête, nausées, troubles digestifs, fatigue. »

L'humeur. Vous avez besoin de calme, de vous éloigner des sources de stress.

L'infusion de la semaine. Un mélange que conseille Johanna Dermi, spécialiste en naturopathie au féminin : achillée + fenugrec + thym + aubépine, d'excellents antispasmodiques. À emporter dans une Thermos pour boire à petites gorgées tout au long de la journée.

Les bons gestes. Il est toujours bénéfique de calmer le rythme le premier jour des règles. Le soir, on pose une bouillotte sur son ventre pour apaiser les tensions et relancer la circulation. Pensez massage : 5 à 6 gouttes d'huiles essentielles de myrrhe et d'estragon avec une cuillerée à café d' huile d'amande douce ou d'argan dans le creux de la main. Appliquez sur le bas du ventre et massez pendant quelques...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi