Cyril Féraud en deuil : le réalisateur de “La carte aux trésors” est mort à 43 ans

Cyril Féraud est en deuil. Moins d’un an après la disparition de son père, l’animateur affronte de nouveau le décès d’un proche. Le 19 juin 2019, il rendait un hommage bouleversant à son père dans l’émission Musiques en fêtes. Un papa “parti d’un cancer, dans des conditions difficiles”, dont la mort l’a véritablement “transformé”. Alors que le déconfinement approchait à grand pas, et ainsi l’occasion de retrouver son entourage, Cyril Féraud a appris une terrible nouvelle ce vendredi 8 mai 2020. Carlos Simoes, l’un de ses collaborateurs, est décédé à l’âge de 43 ans. Un choc pour l’animateur de France 3, qui lui a fait ses adieux via son compte Twitter. “Tristesse immense. La famille de La Carte Aux Tresors est en deuil. Carlos, notre réalisateur, s’est envolé”, a-t-il annoncé à ses 55.000 followers.

Carlos Simoes est mort à l’âge de 43 ans

Cyril Féraud a également partagé une photo de lui et de son ami, en pleine séance de tournage. “Doux, gentil, talentueux, on ne pouvait que l’aimer. Immense pensée pour sa fille et sa famille”, a finalement écrit l’animateur. Une tristesse partagée par de nombreuses autres personnalités de la télévision, avec qui Carlos Simoes a pu travailler par le passé. D’après les informations présentes sur sa page Linkedin, Carlos Simoes a débuté sa carrière en tant que chef monteur. Il s’est ensuite tourné vers la réalisation à partir de 2012, pour Canal+, France 2, M6 et W9, ou encore RMC. Il avait également réalisé les génériques des saisons 3 et 4 d'Une saison au zoo sur France 4. Ophélie Meunier avait collaboré avec lui pour les émissions Le Tube ainsi que Zone Interdite. Sur son compte Instagram, la journaliste a également tenu à lui rendre hommage. Elle a notamment révélé les causes de ce décès tragique.

“Tu vas nous manquer. C'est irréel de partir à 43 ans, emporté par ce fichu cancer en quelques mois…”, a-t-elle inscrit en légende d’un cliché d’elle et du réalisateur, sous le soleil de la Côte d’Azur. Ophélie Meunier gardera pour toujours

(...) Cliquez ici pour voir la suite