Cyril Lignac : ses 5 astuces pour faire manger des légumes aux enfants

1 / 31

Cyril Lignac : ses 5 astuces pour faire manger des légumes aux enfants

Brocoli, navet, chou de Bruxelles, céleri, ou encore l'aubergine. Tant de noms barbares qui font grimacer les enfants. Pourtant, les bienfaits nutritionnels et santé de ces petits légumes ne sont plus à prouver. Pour aider les parents à en faire manger à leurs enfants sans passer par la sempiternelle crise de larmes, Cyril Lignac a des solutions.

⋙ “Tous en cuisine” : les meilleures astuces de Cyril Lignac pour réussir vos plats

Ne pas les forcer !

Oui les légumes c'est bon pour la santé. Mais est-il vraiment utile de gourmander son enfant pendant une heure à table parce qu'il refuse catégoriquement d'avaler ses épinards ? Pour Cyril Lignac, les goûts évoluent avec l'âge. Ce que votre enfant déteste aujourd'hui peut tout à fait lui plaire demain. Ne les forcez pas à manger des légumes au risque de les en dégoûter totalement. Il y a toujours d'autres alternatives.

⋙ Alimentation équilibrée : cette astuce étonnante pour faire aimer les légumes aux enfants

Privilégier les légumes de saison

Pourquoi ? Parce qu'ils sont meilleurs. La qualité d'une courgette en mai, juste après sa récolte est plus intéressante qu'une achetée en supermarché en novembre par exemple. Lorsqu'ils arrivent sur les étals, les légumes de saison donnent leur meilleur en goût et en vitamines. Ils répondront mieux aux besoins nutritionnels de toute la famille.

⋙ 10 fruits et légumes qui se conservent longtemps (idéal en période de confinement)

Servir les légumes en purée ou sous d'autres formes

Les légumes colorés coupés en rondelles ou effilés ne sont pas toujours attractifs aux yeux des enfants. Ils peuvent même en avoir peur parfois. Cyril Lignac suggère de les réduire en purée, une forme dont ils sont familiers. Son astuce ? Mélanger deux ingrédients, à commencer par un qui plaît davantage aux papilles de vos petits. S'ils aiment la pomme de terre, ajoutez un peu de carotte dedans. Au fur et à mesure, diminuez la quantité de pomme de terre et augmentez celle de carotte jusqu'à ce que la seconde prenne totalement

(...) Cliquez ici pour voir la suite