Cyril Lignac dévoile tous ses secrets pour réussir la charlotte au chocolat

·2 min de lecture

Chaque matin, au micro d'Yves Calvi, le chef préféré des Français dévoile tous ses conseils et astuces pour assurer en cuisine. Aujourd'hui, cap sur la charlotte au chocolat, dessert ultra gourmand composé de boudoirs et d'une mousse légère.

Pour un résultat encore meilleur, l'idéal est de préparer le biscuit cuillère directement à la maison. Cela prend un peu plus de temps que de les acheter en supermarché, mais on sait au moins ce que l'on met dedans. Ça tombe bien, Cyril Lignac explique justement comment préparer le biscuit maison. Il livre en même temps son secret pour que le biscuit soit bien moelleux et légèrement croustillant sur le dessus, exactement comme on l'aime.

Le secret réside en fait dans la cuisson des boudoirs. Celle-ci doit durer entre sept et huit minutes. La technique du chef est simple : "commencez par les faire cuire cinq minutes, puis sortez-les du four et saupoudrez-les de sucre glace". Remettez les ensuite au four pour les deux ou trois minutes restantes. "C'est ce qu'on appelle perler les biscuits", explique Cyril Lignac. Cette étape permet de les faire "briller et légèrement croûter".

Dans sa recette, le chef choisit d'utiliser du chocolat blanc, bien plus sucré que le chocolat noir ou au lait. Cyril Lignac réduit donc la quantité de sucre pour éviter d'obtenir un dessert trop saturé. Pour donner encore plus de gourmandise à la mousse au chocolat blanc, n'hésitez pas à ajouter "des copeaux de chocolat noir", comme le fait le chef. Vous obtenez ainsi une véritable straciatella, ultra gourmande. Enfin, Cyril Lignac explique qu'il ajoute des poires à sa charlotte, car l'association chocolat-poires est excellente, mais c'est bien évidemment facultatif. Vous connaissez désormais tous les secrets du chef, alors à vous de jouer !

Les ingrédients de la recette :

Les étapes de la recette :

À lire aussi :

Les secrets de Cyril Lignac pour éviter que la purée soit granuleuse

Les astuces de Cyril Lignac pour réussir la pâte à crêpes

Les secrets (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite