Cyril Lignac : ce jour où il a offert à sa mère un cadeau “inaccessible”

“Elle était toute ma vie.” Lorsque Cyril Lignac évoque sa mère, morte à l’âge de 56 ans, c’est toujours avec une tendresse infinie. En avril 2020, dans Paris Match, le cuisinier préféré des Français se confiait sur leur relation avec beaucoup d’émotion. “Aujourd’hui, ma mère est partie. Un fils et une mère, c’est une alchimie [...] Ma mère m’a transmis la gentillesse, le partage et la simplicité. Le dimanche, c’était jour de fête. Ma mère cuisinait un canard et nous raclions les fritons au fond de la casserole.” Celui qui brille chaque soir dans la nouvelle émission de M6, Tous en cuisine, se livrait également sur la promesse qu'il avait faite à sa mère avant la mort de cette dernière. “Il y a quelques mois, ma sœur a retrouvé une carte d’anniversaire que j’avais écrite à ma mère alors que je venais d’entrer à l’école hôtelière”, glissait-il. “J’avais noté au dos : ‘Maman, je révolutionnerai la gastronomie française et je serai le cuisinier de l’an 2000.’” Chose promise, chose dûe. Désormais, il compte parmi les plus grands de la cuisine Française et fait partie de ces cuisiniers qui donnent des rêves aux enfants. Une victoire qu’il doit donc, d’une certaine manière, à sa maman.

"J’imaginais que recevoir un présent qui nous avait autrefois été inaccessible la ferait rêver"

En février 2020, le célèbre cuisinier publiait Histoire de goûts, un livre dans lequel il retrace son parcours depuis son Aveyron natal jusqu’à la Capitale, mais aussi dans lequel il parle des recettes de son enfance, de sa vie de famille et de sa passion pour la cuisine, des bancs de l’école aux plateaux télé. Dans cet ouvrage, il revient également sur un épisode cocasse vécu avec sa chère maman, comme le rappelle Gala. “Quand on était ensemble, on était bien. Bien sûr, elle avait de la poigne – elle était Scorpion, comme moi – et il lui arrivait de se fâcher quand c’était nécessaire. Mais elle était profondément juste”, commence-t-il. Pour faire plaisir à sa mère et lui rendre tout ce qu’elle lui

(...) Cliquez ici pour voir la suite