• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Cyril Lignac : cette promesse étonnante qu’il a faite à sa mère… et tenue !

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Lorsqu’il était adolescent, Cyril Lignac a mis quelque temps à savoir ce qu’il voulait faire. Mais au moment où il a trouvé sa voie, au lycée, il s’est engagé à 100% ! "Quand vous avez annoncé à votre maman que vous vouliez devenir cuisinier, elle a pleuré de joie !" rappelle Anne-Élisabeth Lemoine dans l'émission C à vous, diffusée sur France 5, jeudi 30 septembre 2021. Au moment de rentrer au lycée, le cuisinier très apprécié du public a ainsi fait une promesse que la présentatrice télé trouve "magnifique" : "Maman, je révolutionnerai la gastronomie française, et je serai le cuisinier de l’an 2000". Des mots très poétiques qui laissent bouche bée les animateurs en plateau. Comme le dit Anne-Élisabeth Lemoine : "C’est dingue, moi j’en ai fait des promesses à ma mère, elles ne se sont pas toutes réalisées !"

"J’avais écrit ça, et je l’avais complètement oublié, forcément. C’est ma sœur qui me l’a rappelé, il y avait toujours des cartes dans son bureau d’anniversaire... Eh oui, j’avais écrit ça, ‘je révolutionnerai la gastronomie…’ mais comme j’aurais dit ‘je ferai du pain’ quoi !" se rappelle-t-il. "Je l’ai écrit comme ça, d’un élan de générosité pour faire plaisir à ma mère !" Une révélation qui ne gâcha pas l’admiration de l’animatrice : "Mais je trouve ça magnifique !" Une promesse des plus folles faite à sa mère, que tout le monde n’aurait pu tenir… et que le cuisinier a tout de même réussi à honorer.

À 18 ans, Cyril Lignac a découvert pour la première fois le monde de la (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles