Cystite : 8 habitudes qui favorisent les risques ou exacerbent les symptômes

Istock/sasun bughdaryan

Bien que les femmes soient plus sujettes aux cystites, les hommes de leur côté ne sont pas épargnés. Certaines mauvaises habitudes favorisent considérablement le risque d’infection urinaire. On fait le point sur les causes des plus fréquentes de l’infection urinaire.

La stagnation de l’urine et donc des bactéries éventuelles constitue une source d’infection fréquente. C’est pourquoi se retenir d’aller aux toilettes peut augmenter les risques d’être atteint par une infection urinaire. Par conséquent, il est recommandé d’uriner régulièrement et de ne pas se retenir lorsque l’envie se présente. D’autre part, comme l’indiquent les médecins du service d’urologie du CHU Henri Mondor, les rapports sexuels favorisent les infections urinaires par la prolifération de bactéries dans l’urètre. Dans ces conditions, ne pas aller aux toilettes à la suite d’un rapport sexuel peut accroitre la survenue d’une cystite.

L’une des causes fréquentes de la cystite (d’après Le Manuel MSD) est une mauvaise hydratation. Une hydratation correcte permet de prévenir les infections urinaires. En effet, boire 1,5 à 2 litres d’eau par jour favorise l’élimination des urines, mais aussi des bactéries présentes dans l’urètre. Un manque d’hydratation offre la possibilité aux bactéries de proliférer et par conséquent de provoquer une infection. Il convient également de boire suffisamment afin de limiter les risques de constipation. Une compression de la vessie par un phénomène de constipation tend à augmenter le risque (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite