Cystite interstitielle : cause, symptômes, alimentation, traitement

La cystite interstitielle est une maladie de la vessie rare, mais très invalidante et inconfortable. Aussi appelée syndrome de la vessie douloureuse, elle engendre de fortes douleurs dans le bas du ventre associées à de fréquentes envies d’uriner, de jour comme de nuit. Cette pathologie est aujourd’hui diagnostiquée grâce à une cystoscopie. Ensuite, les antidouleurs peuvent aider à en soulager les symptômes.

Autrefois, le corps médical estimait que la cystite interstitielle était une maladie peu répandue. Pourtant, celle-ci est en réalité beaucoup plus fréquente que l’on ne le croyait avant. Responsable de douleurs pelviennes, la cystite interstitielle peut toucher un public masculin ainsi que les enfants. Cependant, dans 90 % des cas environ, il s’agit d’une pathologie purement féminine selon Le Manuel MSD. La cystite interstitielle produit une vive douleur au-dessus de la vessie, pouvant irradier jusque dans le bassin et dans la partie inférieure de l’abdomen. Celle-ci s’accompagne d’une nécessité d’uriner fréquemment. Parfois, elle est également associée à de l’incontinence. La cystite interstitielle est une maladie incurable. Néanmoins, ses symptômes peuvent être soulagés par certaines habitudes de miction d’après Le Manuel MSD, par l’adaptation du régime alimentaire ou par la prise de médicaments.

Dans la première phase de la maladie, les personnes qui souffrent d’une cystite interstitielle peuvent ne présenter aucun symptôme. Ces derniers apparaissent progressivement et s’aggravent (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles