Œdème angioneurotique : cause, diagnostic, symptômes, traitement

Istock/DmitryPK

L’œdème angioneurotique relève des maladies génétiques. Selon la Haute Autorité de santé (HAS), cette maladie a une prévalence de 1/100 000. Elle peut affecter l’individu à tout âge, y compris pendant l’enfance. Les œdèmes peuvent apparaître sur le visage, les mains et les pieds, de même que sur les muqueuses. Découvrez quels sont les symptômes, les causes et les traitements de cette maladie.

Le terme d’œdème angioneurotique désigne une maladie génétique rare. Cette maladie concerne des sujets de tout âge, hommes comme femmes, et se caractérise par l’apparition brutale d’œdèmes sous la peau (visage, cou, lèvres, dos des mains et des pieds…) ou sur les muqueuses (de la bouche, de la gorge, des voies respiratoires, du tube digestif…). Les gonflements des tissus au niveau des muqueuses peuvent entraîner des troubles respiratoires importants, et être mortels en l’absence de prise en charge médicale.

L’œdème angioneurotique se manifeste par des crises plus ou moins espacées, qui donnent lieu à un gonflement brutal :

Les recherches scientifiques ont mis en évidence une origine génétique de la maladie, due à une anomalie sur le chromosome 11 chargé de la fabrication de la protéine C1 Inh (ou C1 inhibiteur), précise le service d’immunologie et d’allergie du centre hospitalier universitaire vaudois. Dans le cas d’un œdème angioneurotique, il y a un déficit (angioœdème de type 1) ou un dysfonctionnement (angioœdème de type 2) de la C1 inhibiteur, ce qui a pour conséquence un taux élevé de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite