Se débarrasser des fourmis au jardin : focus sur 18 anti-fourmis naturels et efficaces

·2 min de lecture

Combattre les fourmis au naturel est plutôt simple. En effet, tout ce qu’il faut pour les éradiquer se trouve à la maison. Comment les éliminer ? Si vous ne souhaitez pas les tuer, mais simplement les repousser, voici nos trucs et astuces pour les faire fuir.

Comment lutter contre les fourmis au jardin ?

Les fourmis ne sont pas des insectes nuisibles, mais elles peuvent proliférer jusqu’à l’intérieur de la maison si elles ne sont pas chassées à temps du jardin. Voici quelques méthodes naturelles pour les éradiquer :

  • Ébouillanter la terre, c’est-à-dire verser de l’eau bouillante à l’endroit où les fourmis construisent leurs nids ;

  • Enrouler des bandes adhésives autour des tiges de plantes et des troncs d’arbre. Les fourmis y resteront piégées ;

  • Utiliser un appât à fourmis à base de sucre et d’acide borique, et le placer près du nid.

Comment prévenir les fourmis au jardin ?

Les fourmis contribuent à la pollinisation des plantes. Ce sont des auxiliaires au jardin, mais leur présence n’y est souhaitée qu’en nombre raisonnable. Voici comment anticiper une invasion :

  • Planter des variétés de plantes aromatiques agissant comme des répulsifs à insectes : menthe, basilic, ail, laurier… ;

  • Se débarrasser des pucerons : en se nourrissant de sève, elles produisent un suc dont les fourmis sont friandes ;

  • Tracer des barrières anti-fourmis à la craie, ou avec du talc mélangé à l’alcool 60°.

Fourmis : quels remèdes naturels peuvent les éloigner ?

Oubliez les insecticides, il existe plusieurs remèdes naturels et très efficaces pour se débarrasser des fourmis sans les tuer. Economiques et écologiques, ils sont à la portée de tous. En voici quelques-uns :

  • Le basilic ;

  • Le citron ;

  • Le vinaigre ;

  • Le marc de café ;

  • La menthe ;

  • Le bicarbonate de soude...

Fourmis : les dégâts au jardin

Les fourmis apparaissent de façon naturelle au jardin. Mais c'est quand elles commencent à envahir les plantes qu'elles peuvent devenir nuisibles. Bien qu'elles soient inoffensives pour la flore, elles participent cependant à la prolifération de pucerons qui, eux, peuvent causer bien des dégâts au jardin. En effet, les fourmis jouent le rôle de protectrices pour les pucerons contre les coccinelles.

À LIRE ÉGALEMENT :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles