Quand le débat d’entre-deux tours affole Twitter

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Heureusement qu’internet était là pour nous faire rire et pour sauver notre soirée.

Le meme de la soirée

Au moment où elle a sorti sa feuille A4, on a su. Pour prouver son soutien à l’Ukraine, Marine Le Pen avait imprimé un de ses tweets datant de 2014 pour le montrer à Emmanuel Macron (et à la France entière, au passage). Une image qui, à peine quelques minutes après sa diffusion, avait déjà fait le tour de Twitter et se retrouvait parodié de tous les côtés. A star is born.

Lire aussi >> « Ça ne fait qu’accentuer des tendances » : le débat d’entre-deux-tours, un rituel cher aux Français mais non décisif

« Je ne suis pas climatosceptique, pour preuve voici un tweet de 2012 » #debatmacronlepen pic.twitter.com/d1itqJnhTx

— farah (@frhchk) April 20, 2022

Mon mec : je ne tweete jamais tes blagues en faisant croire qu’elles sont les miennes Moi ; pic.twitter.com/vRFspYm9vv

— Lysiane (@Lysianelrb) April 20, 2022

Coup fatal #debatmacronlepen pic.twitter.com/0gOmNbyI20

— Alexandre (@n3verlate) April 20, 2022

True fact:#2022LeDebat #debatmacronlepen pic.twitter.com/ffzBKXJKku

— Watch Sports Live Stream Free on Reddit - HD (@faststreamhd) April 20, 2022

La moue de Macron

Pendant les premières minutes du débat, alors que Marine Le Pen déballait son projet pour la France, Emmanuel Macron la contemplait avec arrogance et mépris – en tout cas, c’est comme ça que les twittos ont analysé ce regard.

Il a même pas encore ouvert sa bouche qu'il est déjà insolent jpp#DebatMacronLePen #Debat2022

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles