Décès de Russell Banks : 5 livres de l’auteur américain à lire absolument

L’écrivain Russell Banks est décédé le 7 janvier à l’âge de 82 ans. En cinquante ans de carrière, il est devenu l’un des auteurs américains les plus importants.La disparition de l’écrivain Russell Banks a été annoncée dimanche 8 janvier par son éditeur à la presse américaine. L’auteur est décédé la veille, à l’âge de 82 ans, des suites d’un cancer. L’autrice Joyce Carol Oates a confirmé la nouvelle sur son compte Twitter, annonçant la mort de son « ami bien-aimé » : « Russell Banks (…) est décédé paisiblement la nuit dernière dans sa maison du nord de l’État de New York. J’ai adoré Russell et j’ai adoré son immense talent et son cœur magnanime. “Cloudsplitter [‘Pourfendeur de nuages’, en français, ndlr]” est son chef d’œuvre. Mais tout son travail est exceptionnel. » very sad news that a great American writer, Russell Banks, beloved friend of so many, passed away peacefully last night in his home in upstate NY. I loved Russell loved his tremendous talent magnanimous heart. "Cloudsplitter"--his masterpiece. but all his work is exceptional— Joyce Carol Oates (@JoyceCarolOates) January 8, 2023 À lire aussi Rentrée d'hiver : 3 romans de femmes en quête de libertéCinquante ans de carrière Né dans une famille de la classe ouvrière du Massachussetts en 1940, il commence à écrire à la fin des années 50. Il publie « Family Life », son premier ouvrage, en 1975. En cinquante ans de carrière, Russell Banks a publié une vingtaine d’ouvrages – romans, nouvelles, poèmes. Dès le début de sa carrière, il s’est attaché à raconter dans ses histoires la vie des classes populaires, et à explorer, en particulier, les villes du nord-est des États-Unis. Engagé politiquement à gauche, il a toujours eu à cœur d’évoquer le racisme, la toxicomanie et les inégalités sociales à travers des personnages marquants. Pour (re)découvrir son œuvre, voici cinq romans à dévorer.