La déclaration d'amour de Leïla Slimani au français, "une langue extraordinaire"

·1 min de lecture

Elle a été chargée, il y a plus de trois ans, par Emmanuel Macron, de défendre la francophonie à travers le monde. Et depuis, son attachement viscéral pour la langue française ne s'est pas distendu. Bien au contraire : à l'occasion de la publication de son dernier roman, Le Parfum des fleurs la nuit (collection "Ma nuit au musée", éditions Stock), l'écrivaine Leïla Slimani a défendu vendredi au micro de Patrick Cohen sur Europe 1 une vision enamourée de cette langue, de ses mélanges divers et de sa richesse globale.

Le français, une "langue qui se créolise"

Pour la romancière, le français n'est rien de moins qu'"un joyau" et "une langue extraordinaire". "Pour moi, c'est une langue plastique, qui se créolise, qui vit avec les autres langues. C'est une langue qui s'imprègne de toutes les autres langues", salue-t-elle, évoquant l'exemple du très populaire "seum", mot venu de l'arabe "sèmm", qui signifie "poison".

" L'arabe est une langue absolument magnifique, qui n'est pas la langue des islamistes "

C'est au nom de ce métissage nécessaire que Leïla Slimani défend constamment "la promotion du français" dans ses interventions médiatiques et ses productions littéraires. "Tout comme je pense qu'en France, on devrait apprendre plein de langues, dont l'arabe d'ailleurs. C'est une langue absolument magnifique, qui n'est pas la langue des islamistes."

>> Retrouvez ci-dessous l'intégralité de l'entretien de Leïla Slimani avec Patrick Cohen : 

Un rôle surévalué dans la colonisation ?

Quid de...


Lire la suite sur Europe1