Déclin cognitif : le Covid-19 fait-il prendre 10 ans à notre cerveau ?

·2 min de lecture

On sait que le Covid-19 peut affecter le cerveau et même engendrer des symptômes neurologiques (maux de tête, confusion, délire...). Mais pourrait-il entraîner des dommages sur le plan cognitif ? Des chercheurs de l’Imperial College à Londres (Royaume-Uni) ont tenté de mesurer l’impact du coronavirus sur les facultés cérébrales de plus de 84 000 personnes ayant contracté le Covid-19 ou suspectées de l'avoir contracté. Chacune a passé des tests cognitifs équivalents à ceux utilisés pour évaluer les patients atteints par la maladie d’Alzheimer. Ils visent à mesurer différentes capacités, comme celle de focaliser son attention pour se souvenir de mots, joindre des points… ou encore de résoudre des problèmes.

Les résultats, publiés sur le site www.medrxiv.org, montrent que les individus ayant eu le Covid-19 ont de moins bonnes performances que ceux n'ayant pas été infectés, bref que la maladie aurait engendré des déficits cognitifs. Et ce, même après disparition des symptômes. Le cerveau des patients les plus gravement touchés par la maladie (ceux qui ont été hospitalisés) aurait même vieilli de… dix ans par rapport aux autres, selon les scientifiques.

Des résultats à prendre avec des pincettes cependant. D’une part, les chercheurs ne peuvent pas savoir si les patients infectés ont effectivement vu leurs capacités diminuer après la maladie car les mêmes tests neurocognitifs n’ont pas été réalisés avant la maladie (ce qui aurait permis de les comparer). D’autre part, il est encore trop tôt pour savoir si ces mauvaises performances cognitives observées sont définitives ou seulement transitoires.

Il y a de l’espoir donc ! Les recherches doivent se poursuivre pour mieux comprendre les conséquences de l’infection à coronavirus sur le cerveau. Et mesurer si effectivement la cognition est affectée dans les semaines qui suivent et si ces dommages sont transitoires ou permanents.

A lire aussi :

Covid-19 : le virus est-il devenu plus virulent ?

Que vaut la technique de l'enveloppe, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite