Décoloration des cheveux : tout ce qu’il faut savoir avant de sauter le pas

·1 min de lecture

Devenir blonde, vous y avez déjà songé ? Avant de sauter le pas de la décoloration, voici quelques bons conseils à suivre !

La décoloration des cheveux peut laisser dubitatif. Alors, inévitablement, des questions surgissent : celle de l’âge, de la carnation, de l’entretien ou encore de l’agressivité des produits sur nos cheveux. Mais c’était sans compter sur les conseils de Sylver Boll, directeur de la formation chez Provalliance, qui nous dit comment nous passer au blond glacé en toute sécurité.

À lire aussi >>> Alopécie : « J’ai dépensé des centaines et centaines d’euros avant qu’on me diagnostique »

Pourquoi décolorer ses cheveux ?

Une question basique et pourtant essentielle : quel est le but d’une décoloration ? Comme son nom l’indique, la décoloration permet de dépigmenter le cheveu et ainsi de l’éclaircir. On peut alors passer d’une chevelure brune à blonde. On peut également user de ce processus d’oxydation pour éliminer une couleur dont on ne serait plus satisfaite.

Comment se décolorer les cheveux ?

La décoloration des cheveux n’est pas une technique anodine. Le processus d’oxydation - via la poudre décolorante notamment - peut fragiliser le cheveu. Avant de se lancer, il vaut mieux s’assurer que nos cheveux sont en bonne santé. Par ailleurs, on note que plus ils sont courts, plus la décoloration sera facile et moins les cheveux seront sensibilisés.

La décoloration à la maison : quels produits choisir ?

Si aucun coiffeur-coloriste ne recommande vraiment la décoloration à la maison, voici quelques conseils à suivre pour les plus...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles