Décoloration maison : comment éclaircir ses cheveux soi-même

Matthieu Bobard Deliere

Le changement, on adore. Les expériences capillaires ? Une excitation perpétuelle. Alors il ne serait pas impossible de nous voir nous décolorer les cheveux à la maison. Mais avant ça, il y a des règles à connaître.

Qui n’a jamais rêvé d’avoir, au moins pour un jour, une chevelure blonde peroxydée ? Si de plus en plus de personnes osent sauter le pas, la facture parfois salée d’une décoloration en salon peut en rebuter certains. Pour éviter la frustration et le trou dans le porte-monnaie, il existe quelques astuces pour réussir à se faire une belle décoloration, confortablement installé chez soi. Attention cependant, car on manipule des produits toxiques qui peuvent avoir d’importantes répercussions sur nos cheveux. Alors pour optimiser ses chances d’obtenir un beau blond californien, suivez le guide.

Comment faire une décoloration maison ?

Pour faire une décoloration chez soi, il y a certains préceptes à connaître. Tout d’abord, qu’est-ce qu’une décoloration ? C’est l’action de dépigmenter le cheveu afin de le rendre plus clair. Lors de leur rencontre avec le produit, les écailles du cheveu vont s’ouvrir, le pigment est supprimé, puis l’écaille se referme. Tous les cheveux ne peuvent pas se permettre une décoloration parce que c’est un procédé très agressif pour la masse capillaire et qui comprend bon nombres de procédés et de paramètres. Céline Antunes, ambassadrice Schwarzkopf Professional nous explique, step by step, comment réussir sa décolo’ chez soi.

Les produits à utiliser

C’est la première étape, et pas la moins importante : le choix des produits à utiliser. Un mauvais produit de décoloration et ça peut être le...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi