Déconfinement : comment aider enfants et ados à sortir sans avoir peur ?

Nadine Coll

Durant des semaines, on a expliqué aux petits que le monde extérieur était source de dangers. Alors comment les rassurer maintenant que certains d'entre eux retournent à l'école ?

Si la plupart des enfants ont attendu en trépignant la fin du confinement pour pouvoir retourner à l'école et retrouver les copains, ce n'est pas le cas de Vadim, 4 ans, qui ne veut surtout plus quitter la maison. Pendant des semaines, cela n'a pas préoccupé ses parents. « Vadim s'était très bien adapté à sa vie de reclus et, son père et moi, nous trouvions ça bien commode !, explique Blandine, sa mère. Seulement voilà, on découvre maintenant qu'il est paniqué à l'idée de sortir. Même aller voir son meilleur ami ne le séduit pas. » Bien sûr, ses parents ont expliqué au petit garçon que se promener et jouer au parc était désormais permis, sous certaines conditions, en faisant attention… Des précautions qui ne rassurent pas assez Vadim, et il n'est pas le seul.

Une anxiété contagieuse

Lise, 6 ans, a entendu que « le virus n'allait pas s'envoler du jour au lendemain, rapporte sa mère. Les masques l'effraient. Elle fait des crises à l'idée d'aller à l'école… » Pour la psychopédagogue Florence Millot1, ce refus n'a rien d'un caprice et traduit avant tout une anxiété qui, dans bien des cas, peut aussi être celle des parents, quoi qu'ils aient pu dire pour rassurer leurs enfants… » Dans le même cas, Léonard, 5 ans, en a, lui, trop entendu à la télé et à la radio, selon sa mère, qui ajoute : « Son père et moi travaillons dans la restauration. J'avoue que l'on a souvent laissé échapper notre crainte de l'avenir… »...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi