Déconfinement : Gabriel Attal gâche les espoirs des Français

·1 min de lecture

Dès le lundi 3 mai 2021, certaines mesures de restrictions, visant à limiter la propagation du coronavirus, vont être levées. En effet, les Français pourront désormais se déplacer à plus de 10 kilomètres de leur domicile sans avoir à présenter d'attestation en cas de contrôle. Mais ce que les citoyens attendent surtout avec impatience c'est la réouverture des bars, restaurants ainsi que des commerces jugés non-essentiels. Si le 18 avril dernier, Emmanuel Macron avait annoncé que certaines réouvertures pourraient avoir lieu début mai, pour l'heure, aucune date n'a été avancée et l'impatience se fait de plus en plus grande. Invité de Questions politiques sur France Inter et Franceinfo, Gabriel Attal a forcément été interrogé sur ces questions, dimanche 25 avril 2021. Il a tenu à recontextualiser les propos du président. "Il a dit que les mesures de restrictions commenceraient à être allégées début mai, et c’est notamment le cas de celles des restrictions de déplacement", a-t-il déclaré dans un premier temps avant d'assurer qu'un retour à la normale n'était pas encore envisagé. "Je ne vais pas vous mentir, il n’y aura pas de grand soir des réouvertures", a-t-il lâché réduisant à néant les espoirs des Français.

"Ce qu’a dit le président de la République c’est que nous allions progressivement alléger les restrictions qui pèsent aujourd’hui sur les Français, et quand je dis aujourd'hui, c’est en réalité depuis de nombreux mois", a-t-il encore déclaré. Pour ne pas totalement décourager (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite