Découverte scientifique : le neurone qui permet de remarcher identifié

Sonnant comme un scénario de film, c’est pourtant bien réel (source 1). Des chercheurs suisses ont mis le doigt sur le type de neurone qui doit être stimulé pour que certains patients paralysés depuis des années puissent, peut-être, retrouver leur mobilité perdue. Dirigées par Jocelyne Bloch, neurochirurgienne au Centre hospitalier universitaire vaudois et Grégoire Courtine, neuroscientifique à l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, ces équipes composées d’une soixantaine d’ingénieurs, de médecins et de neuroscientifiques ont mis au point des implants dans le but d’envoyer des stimulations électriques dans la moelle épinière. Pour appuyer leur découverte, une étude parue dans la revue Nature (source 2), montre qu’ils ont réussi cette prouesse médicale sur neuf de leurs patients atteints de paralysie partielle. Le constat est prometteur : les patients ont pu « remarcher », « se remuscler » suite à ces stimuli électriques.

Une amélioration persistance

Les deux spécialistes, Jocelyne Bloch et Grégoire Courtine, affirment qu’à la fin de la thérapie, la motricité du patient ne diminue pas, malgré l’arrêt de stimulations électriques artificielles.

« Nous montrons que...

Lire la suite