Découverte scientifique : une nouvelle couche de tissu cérébral pour lutter contre les infections

Cette découverte de ce tissu cérébral, qui agît comme une barrière de protection, permet de mieux comprendre et d’approfondir le fonctionnement de notre cerveau. Ce tissu sert également de plateforme de surveillance aux cellules immunitaires, qui ont pour rôle de détecter les infections et inflammations. Publiée ce jeudi dans la revue Science (source 1), cette découverte des scientifiques du centre médical de l'université de Rochester, aux États-Unis, montre qu’il existe une autre membrane cérébrale protectrice que celles déjà connues. Son nom, la SLYM (Subarachnoidal Lymphatic-like Membrane) qui se situe entre les deux compartiments de l’espace sous-arachnoïdien, dernière barrière avant la boîte crânienne. Très fine et délicate, la SLYM est une membrane du même type que celle tapissant d’autres organes vitaux du corps, comme le coeur ou les poumons, selon l’étude.

Une possible influence dans l’autodéfense du cerveau

Ce genre de membrane, au vu de sa constitution, permet de protéger et surtout d’abriter les cellules immunitaires de l’organisme. L’équipe de chercheurs estime que cette dernière pourrait jouer un rôle important dans la défense du cerveau mais aussi pourrait influencer l’administration de médicaments à celui-ci.

...

Lire la suite