Découvrez ce 35m2 qui paraît deux fois plus grand

Quand la couleur de boîtes de macarons donne le tempo à un appartement, cela suppose un délicieux camaïeu et une poésie qui se cache dans chaque recoin. En particulier si Marianne Evennou, architecte d’intérieur, tient les commandes.Au premier coup d’œil, ces 35 mètres carrés en paraissent le double. Le secret ? Le talent de Marianne Evennou, architecte d’intérieur, pour qui faire exploser les volumes semble être un jeu d’enfant. Et il y a là une part de vérité : cette magicienne des couleurs et des motifs assume et revendique comme point de départ « la cabane que l’on construisait, enfant » de là, chaque chantier se transforme en un nouveau terrain de jeu qu’elle explore avec jubilation, maîtrise et sincérité.Couleurs et verrières au menuLes bases de cet appartement parisien correspondaient aux poncifs habituels : faux plafonds, pièces exiguës et sombres, circulation inexistante, sol qui s’affaisse… « Presque une ruine, se souvient la décoratrice. Rien n’avait bougé depuis un siècle ! » c’est la propriétaire qui donne, malgré elle, le ton. « A chaque réunion de chantier, cette amoureuse de Paris, de ses salons de thé et de son esprit carte postale, apportait des boîtes de macarons Ladurée. Ce sont les nuances pastel de celles-ci qui nous ont inspiré la palette de l’appartement », explique Marianne Evennou.Elle désacralise ipso facto le mythe qui consiste à utiliser « une seule couleur qui agrandirait l’espace ». Au contraire, elle les multiplie mais crée une unité en dessinant des soubassements sombres qui courent dans toutes les pièces. Pour délimiter la cuisine et la salle de bains, elle imagine des carreaux de ciment inédits. Mais la vraie ingéniosité réside ailleurs : l’exploitation du moindre centimètre carré pour créer des rangements (placards, dressing…) Et l’art de faire tenir une chambre, un salon, une salle à manger et une cuisine dans une aussi petite surface. L’astuce ? Installer la chambre et la cuisine dans des « boîtes », façon verrières d’atelier, qui encombrent peu l’espace et laissent passer la lumière. Leur allure industrielle contrebalance les teintes romantiques des murs et modernise les volumes. Bref, un appartement élégant, ultrafrais, plein de bonnes idées.Ça, c’est Paris !