Découvrez le tout nouvel IKEA Décoration Paris Rivoli

Ce mercredi matin, IKEA inaugurait son nouveau magasin parisien. Un temple de la décoration pour faire le plein d’accessoires, linges de lit, vaisselle, plantes et autres gourmandises suédoises. Visite guidée.Inauguration. Dans un Paris pas totalement réveillé la rue de Rivoli s’active déjà au son des camions de livraisons et des premiers cyclistes, un drôle de manège s’opère au numéro 144. Dans une artère encore embrouillée de brumes matinales, on croise des femmes et des hommes vêtus de bleu et de jaune avec, comme en signe de ralliement un « Hej » (Bonjour en suédois) écrit dans le dos. Plus de doute, c’est bien là, non loin du Louvre, en lieu et place de l’ancien magasin Forever 21, que va être inauguré d’ici quelques minutes le second magasin parisien de IKEA. Vous n’y trouverez pas de cuisines Method, pas plus que d’armoires Pax ni même de bibliothèques Billy. Ce nouveau spot est entièrement dédié à la petite décoration et aux accessoires qui font « se sentir bien chez soi, l’une des priorités de IKEA » comme le souligne Arslan Ali, directeur du magasin IKEA Décoration Paris Rivoli. Un leitmotiv défendu également par Walter Kadnar, Président et Chief Sustainability Officer de IKEA France, venu célébrer « ce jour spécial pour la rue de Rivoli. ». Une joyeuse et pétillante allusion à l’ouverture, le même jour, de la Samaritaine fraîchement rénovée et qui lui fait face. Mais la comparaison s’arrête là. Avec cette ouverture, la marque signe une nouvelle étape d’après Walter Kadnar pour qui IKEA a la volonté toujours plus grande d’« améliorer la vie des Français et d’inspirer ses clients ». Pour ce faire, une signalétique verte nous guide dans un choix plus vertueux en optant pour des objets en matériaux recyclés, sans plomb ou réduisant l’emploi de plastique à usage unique dans notre quotidien.A lire aussi >> Avant/Après : ce 30 m2 parvient à caser un dressing et une cuisine XXLIKEA Décoration Paris Rivoli, un second magasin parisien au cœur de la capitale Derrière les discrètes vitrines de ce bâtiment, ce sont donc 2900m2 répartis sur trois niveaux qui font la part belle aux objets de décoration. Au rez-de-chaussée les clients découvrent des rayons où plantes, art de la table et petite restauration s’exposent. L’étage est consacré au cocooning avec le textile, linge de lit ainsi qu’un coin réservé aux enfants. Enfin, le sous-sol est quant à lui dévolu à l’univers de la cuisine, l’organisation de la maison et les luminaires. Ici, on y vient donc pour trouver ce qui fait l’ADN de la marque. Comme Nathalie, 50 ans, bien décidée à se procurer linge de lit, rideau antimoustique, palmiers et orchidées « à un prix incroyable ». Mais avant de commencer ses achats, elle fait une réserve de « goodies » siglés IKEA. Un corner hommage à l’enseigne avec sweat-shirt, gourdes et autres tote bag, pris d’assaut par les premiers clients. Plus loin, Isabelle, 60 ans, venue également pour s’offrir des plantes naturelles comme artificielles, se réjouit de cette ouverture : « Ça manquait à Paris, c’est une très bonne idée », confie-t-elle dans un soulagement de ne plus avoir besoin de voiture pour se rendre chez le géant suédois. Une aubaine également pour Karine, 56 ans, venue en voisine et première à entrer dans le magasin sous une haie d’honneur et d’applaudissements des employés.Si dans cet IKEA version urbain, pas de gros meubles à découvrir, ni à essayer de retrouver parmi les linaires de stockage de ses grands frères en périphérie de villes, les mises en situation d’objets sont toujours de rigueur. De bonnes idées à picorer et donne envie de s’offrir des petits plaisirs déco, renouveler sa vaisselle, gâter les plus jeunes, succomber pour un luminaire ou une parure de lit ou simplement fondre pour une douceur scandinave… et ce n’est déjà bien en cette période.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles