Comment le défilé-festival s’immisce dans le calendrier mode

© Jana Call me J/ABACAPRESS.COM

Marginal il y a quelques années encore, le défilé-festival se fait de plus en plus de place au sein du calendrier mode. Décryptage.

Il fut un temps où le défilé de mode était une simple présentation comprise entre 15 et 20 minutes. Un rendez-vous important qu’il était convenu d’honorer mais qui n’occupait qu’une partie de la journée et qui se concentrait sur une seule chose : la collection. Mais depuis quelques saisons, nombreuses sont les maisons à inscrire leurs shows dans des événements beaucoup plus grands. Dernière en date ? Chanel, qui a récemment donné plus de détails sur le déroulement de son défilé des Métiers d’Art, prévu le 6 décembre prochain à Dakar. En plus de la traditionnelle présentation de collections (qui prend, chaque année, place dans une ville différente), la griffe a annoncé prévoir des festivités sur trois jours. « Plus qu'un simple défilé, cet événement s'inscrira dans une programmation culturelle de trois jours accompagnée d'actions concrètes en matière de dialogue créatif, de développement durable et de transmission des savoir-faire », a-t-elle fait savoir début novembre.

A lire également : Balmain dévoile une collection festive et exclusive pour MyTheresa

De la présentation au live musical

Si les toutes premières présentations se faisaient dans le plus grand silence, seulement brisé par la voix d’une première d’atelier qui présentait les tenues (exception faite d’Elsa Schiaparelli et de son « Cirque », en 1938), les choses ont pris un tour différent au début des années 2000. Après le minimalisme des 90’s...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi