"Je me définis queer" : les confidences cash de Christophe Willem sur sa sexualité

Abaca
Abaca

"J'ai souvent lu : 'Il dit bi parce qu'il ne veut pas dire gay'. Mais je ne trouve pas péjoratif d'être gay et je n'aurais pas de souci à le dire si je l'étais !". Ainsi s'est exprimé le chanteur Christophe Willem auprès de Purecharts, l'espace d'une interview intimiste. L'artiste a précisé avec minutie son orientation sexuelle.

Gay ? Bisexuel ? Le vainqueur de Nouvelle Star 4 l'énonce : "S'il faut trouver un terme qui englobe tout, je me définis queer. Je veux avoir la liberté d'être qui je veux être et surtout de me définir moi-même, c'est bon je vais avoir 40 ans, on m'a suffisamment défini. Occupez-vous de vous !", a-t-il déclaré auprès du site musical.

Une parole forte et sans tabou.

"Au collège, j'étais stigmatisé"

Mais cet entretien auprès de Purecharts est également l'occasion pour l'artiste de revenir sur les insultes à caractère homophobe dont il était la cible, enfant. Au collège par exemple. "C'était une période compliquée, j'étais stigmatisé car j'étais efféminé et que j'avais une voix aiguë. J'étais forcément gay ! Alors qu'à cette époque-là, tu n'as pas une sexualité affirmée...", déplore-t-il.

"Je ne comprenais pas. C'est très dur quand, jeune, on te met une étiquette avant même que tu saches qui tu es. Aujourd'hui, je sors de toute norme binaire. Je ne suis pas gay comme je ne suis pas hétéro. La vraie liberté, c'est de coucher sans aucune limite quant au sexe de l'autre. J'ai jamais menti sur ce que je suis",...

Lire la suite


À lire aussi

Et si Arya de "Game of Thrones" avait été lesbienne ? Les confidences cash de Maisie Williams
Pourquoi les acteurs de "Stranger Things" refusent de définir la sexualité de Will
Orgasme, orgies, tabous : c'était comment, la sexualité dans la Rome antique, en vrai ?