"Les dégâts étaient irréparables" : Hélène Ségara évoque une période difficile de sa carrière

·2 min de lecture

Samedi 12 juin 2021, Hélène Ségara s'est confiée sans filtre à Nikos Aliagas dans le portrait de la semaine dans 50 Minutes Inside sur TF1. La chanteuse est revenue sur l'une des périodes les plus difficiles de sa vie...

Une épreuve terrible pour une chanteuse. Samedi 12 juin 2021, Hélène Ségara a accepté de revenir sur l'une des périodes les plus difficiles de sa vie face aux caméras de 50 Minutes Inside sur TF1. En effet, la maman de Raphaël s'est confiée sur les nombreuses opérations qu'elle a subies ces vingt dernières années afin de tenter de retrouver sa voix. Et pour cause, celle qui interprétait Esmeralda dans la comédie musicale Notre-Dame de Paris a appris au début des années 2000 qu'un kyste sur ses cordes vocales s'apprêtait à anéantir sa carrière. La chanteuse perd sa voix et se voit contrainte d'annuler tous ses projets du jour au lendemain. Face à Nikos Aliagas, Hélène Ségara a évoqué le dur diagnostic que certains médecins lui prédisaient...

"On m’avait dit que les dégâts étaient assez irréparables"

Pour Hélène Ségara, la longévité de la carrière d'un artiste se mesure "aux choses qu'il a à dire", a-t-elle expliqué au présentateur. Un luxe dont elle a été privée de longues années... "Sans voix on ne fait pas carrière", a lancé le présentateur de 50 Minutes Inside, au courant de son passé médical difficile. Sans rougir, Hélène Ségara a tenu à rendre hommage à un certain Jean Abitbol à qui elle estime devoir sa carrière : "On m’avait dit que les dégâts étaient assez irréparables et pourtant il a innové une méthode sur moi au laser", a-t-elle expliqué. Une méthode que même l'ORL de Céline Dion n'avait pas imaginée : "À un moment, à New York, le docteur de Céline Dion disait que je ne pourrai plus rechanter et lui y a cru", a-t-elle confié (...)

Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles