Dégonflez ! Notre programme facile pour perdre une taille

La Rédaction

Parfois, sans avoir pris du poids, on se sent gonflée, mal dans sa peau et dans ses vêtements. Avec quelques astuces, on peut pourtant perdre jusqu’à une taille. S’il s’agit de gras, on dit qu’il faut 4 kilos en moins pour perdre une taille. Mais, selon l’emplacement des kilos, on peut se contenter d’en perdre deux pour se sentir plus à l'aise dans ses vêtements. 

C’est un signe qui ne trompe pas. Le dernier bouton du pantalon est impossible à fermer. Il faudrait la taille au-dessus. D’ailleurs, vous vous sentez plus lourde, et vous trouvez vos attaches moins fines. Pas facile à vivre après les fêtes ou à quelques semaines de l’épreuve du maillot deux pièces. Mais "ce n’est pas parce que l’on prend du poids que l’on prend du gras", rassure Christian Jamin, endocrinologue et gynécologue. Vous pensez avoir forci, mais si vous aviez seulement gonflé ? "On peut gonfler au niveau du ventre ou des jambes", ajoute le docteur Jacques Fricker, nutritionniste et auteur de « Simple comme maigrir » (éd. Odile Jacob).

Une mauvaise digestion, et le ventre ballonne. Un problème de circulation veineuse ou un petit dérèglement hormonal, et "l’eau quitte les canaux lymphatiques et les veines pour aller infiltrer les tissus sous-cutanés", continue Jacques Fricker. Des symptômes typiquement féminins qui suffisent pour qu’on se sente serrée et qu’on prenne une taille. Mais qui n’ont rien d’irrémédiable.  

Le problème peut être très vite réglé. "En général, les femmes se sentent boudinées en seconde partie de cycle", dit encore Jacques Fricker. Dans ce cas, après avoir écarté toute pathologie ovarienne ou thyroïdienne, il suffit d’attendre le début du prochain cycle et de changer de pilule pour dégonfler du ventre. Les médecins conseillent aussi d’éviter le stress et de ménager ses veines. En...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi