Déjà condamné pour des attouchements sur sa fille, un homme comparaît à nouveau devant la justice

OceanProd / iStockPhoto

Il a récidivé. À Cahors (Lot), un homme se prépare à comparaître devant la cour criminelle de Haute-Garonne pour tentative de viol sur une mineure de 16 ans. "En 2019, cet homme, aujourd’hui âgé de 44 ans et devenu depuis maître de cérémonie dans une entreprise de pompes funèbres, avait abordé cette jeune fille de 15 ans et demi dans la rue, à Tournefeuille, lui faisant des avances et lui faisant subir des attouchements", écrit Le Parisien, lundi 31 octobre 2022. Ce n'est pas la première fois que cet employé de marbrerie fait face à la justice pour des faits similaires. Selon Maître Camille Landart, l’avocate de la dernière victime, "cet homme a déjà été condamné par le passé [à deux ans de prison, dont six mois ferme, ndlr.] pour des faits commis selon le même procédé dans sa manière d’aborder sa victime". Une punition qui n'avait pas suffi à calmer les ardeurs de cet ancien surveillant de lycée, également accusé d'inceste par sa propre fille...

"Dans une autre procédure, actuellement soumise à un pourvoi en cassation, il a été condamné pour des faits d’inceste sur sa fille, aujourd’hui âgée de 11 ans", raconte Le Parisien. À l'époque, la fillette avait dit à sa mère que son père avait eu des comportements sexuels à son égard, de ses 4 à ses 8 ans. Malheureusement, la justice n'a cru ni l'enfant ni la mère et a pris la décision de classer l'affaire sans suite. Une décision qui va conduire la petite fille à retourner chez son père "un week-end sur deux et lors des vacances scolaires". (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite