Démence « Late » : peu connue, cette maladie est très répandue chez les seniors

©iStock

On pourrait facilement la confondre avec Alzheimer, pourtant, la démence « Late » n’a été découverte qu’en 2019. Répandue chez les personnes âgées, elle garde encore quelques mystères. On vous explique.

Ses symptômes ressemblent comme deux gouttes d’eau à la maladie d’Alzheimer, qui représente 60 à 70% des cas de démence selon l’OMS. Pourtant cette forme de démence, très répandue est encore méconnue du grand public et les traitements contre la perte de mémoire ne sont pas efficaces pour les traiter. Surnommée « Late » (Limbic-predominant Age-related TDP-43 Encephalopathy) et découverte en 2019 par des chercheurs·euses américain·es, elle touche les cellules dans nos neurones. « Une accumulation d'une forme anormale de la protéine TDP-43 à l'intérieur du cytoplasme des cellules dans les neurones est l'un des marqueurs de la maladie », explique « Futura Santé ».

Lire aussi >> Comment préserver son capital cérébral ?

40% des personnes âgées touchées

Pour avoir une idée plus claire de la population touchée par cette maladie, une étude a été réalisée sur 6000 cerveaux, lors de biopsies post-mortem. Chez les participant·es, âgé·es de 88 ans en moyenne et issu·es des quatre coins du monde, « Late » est présent à 40%. On la retrouve à 50% chez celles et ceux qui souffrent déjà d’Alzheimer. Ce type de démence touche toutefois des populations plus âgées, généralement des octogénaires, et se développe moins rapidement qu’Alzheimer.

« Étant donné que les âges plus avancés sont ceux où la démence est la plus courante, les résultats de “Late” sont particulièrement importants. Bien qu'il existe de...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles