Départ en vacances : et si vous arrosiez vos plantes grâce à une bouteille en plastique ?

·3 min de lecture

Vous partez en vacances et avez peur de délaisser votre jardin ? Vous pouvez soit faire appel à des voisins, proches ou de la famille pour s’en occuper pendant votre absence, soit tester l’astuce de la bouteille en plastique. Ce système d’arrosage goutte à goutte est une méthode anti-gaspillage qui permet d'économiser l'eau, de nourrir vos plantes au fur et à mesure, selon leurs besoins, et surtout, de ne pas mouiller leurs feuillages !

Arroser ses plantes avec une bouteille en plastique : pourquoi adopter ce système

Arroser ses plantes avec une bouteille en plastique permet tout d'abord de réduire les apports en eau, et donc de faire des économies, mais aussi et surtout de mieux maîtriser l'arrosage, en le rendant plus précis. Ce système de goutte-à-goutte est surtout bénéfique pour les plantes en pot. En effet, leur substrat s'assèche plus vite que celui des plantes cultivées en pleine terre, surtout si les pots sont exposés au plein soleil ou au vent. D'autant plus que les plantes en pot n'ont pas accès à des réserves d'eau du sol. L'astuce de la bouteille en plastique enterrée ou renversée est donc parfaite pour nourrir régulièrement les plantes.

Arroser ses plantes avec une bouteille en plastique : plusieurs méthodes

Plusieurs méthodes existent pour arroser ses plantes à l’aide d’une bouteille en plastique.

  • Le goutte à goutte simple qui consiste à percer un trou dans le bouchon à l'aide d'un clou et plusieurs trous dans le fond de la bouteille, puis de retourner la bouteille en plaçant le goulot dans la terre. Son point faible ? Un écoulement imprécis.

  • Les cônes : il faut acheter des cônes d'arrosage en céramique dans des magasins spécialisés puis les visser directement sur les bouteilles. Cette méthode permet un écoulement plus régulier.

  • La bouteille enterrée qui consiste à remplir le récipient percé puis ajouter de l’eau au fur et à mesure. Une méthode idéale pour les plantes ayant besoin d’un arrosage régulier.

  • L’irrigation solaire : aussi appelé « kondenskompressor », ce système ingénieux de micro-irrigation solaire au goutte à goutte permet une utilisation optimale des ressources en eau, sans les gaspiller, en particulier pour les régions au climat sec ou aride. Vous pouvez la créer chez vous, grâce à une bouteille de 1.5 l coupée en deux et remplie d’eau puis placer au-dessus une autre bouteille en plastique de 5 l dont on a découpé la base et dont on a conservé le bouchon de fermeture. En s’évaporant du réservoir, la vapeur d’eau se condense, ruisselle contre les parois de la grande bouteille et irrigue au goutte à goutte le sol autour des plants.

Arroser ses plantes avec une bouteille en plastique : ce qu'il faut savoir

Arroser ses plantes avec une bouteille en plastique est une excellente solution, surtout si vous comptez vous absenter et ne pouvez donc pas vous occuper de votre jardin. Néanmoins, il convient d'installer ce système d'arrosage quelques jours avant de partir, et non juste la veille du départ en vacances. En effet, il est important de tester le temps d'écoulement de l'eau, afin de savoir si ce procédé fonctionne. Vous aurez ainsi tout le temps qu'il faut pour repercer, ou percer différemment le bouchon, mieux installer la bouteille, etc.

Limiter les arrosages au jardin grâce à ces astuces

Plusieurs astuces existent pour réduire les arrosages, que vous partiez en vacances ou non. En effet, pensez à pailler le sol pour préserver au maximum la fraîcheur et l'humidité en été. Vous n'aurez pas à le retirer puisqu'il a la particularité de se décomposer tout seul tout en enrichissant le sol. Binez également la terre pour limiter les arrosages au maximum. On dit souvent qu'un binage vaut deux arrosages !

A LIRE EGALEMENT

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles