Voici les départements les moins touchés par les cambriolages

Alors que la période estivale voit en général le nombre de cambriolages augmenter, La Dépêche a passé au crible les chiffres de l'Insee. Si certaines zones du territoire semblaient être moins visées par les voleurs, ce n'est désormais plus vraiment le cas. "Très longtemps, des régions comme la Bretagne étaient plus épargnées par les cambriolages que les autres. Aujourd’hui, aucune région n’a une garantie de quiétude", affirme Cédric Williamson, directeur général de Kiwatch, société spécialisée dans la vidéosurveillance.

Néanmoins, quelques territoires restent encore un peu épargnés. Au total, en 2022, 11 départements ont enregistré entre 0 et 3 cambriolages pour 1.000 logements. Il s'agit des Hautes-Pyrénées, de la Corse-du-Sud, de la Haute-Corse, des Hautes-Alpes, de la Lozère, de l'Aveyron, du Cantal, du Lot, de la Corrèze, du Calvados et de la Manche. La Lozère, par exemple, est le département le plus épargné avec 1,3 cambriolage pour 1.000 logements en 2022.

Sans surprise, ce sont les zones urbaines qui sont les plus touchées par les cambriolages, même si globalement, selon Kiwatch, leur nombre a diminué, en raison d'une hausse des installations d'équipements de vidéosurveillance. "On constate une forme de bascule du marché : les gens aujourd'hui s'équipent de plus en plus. On était à 7 % il y a deux ans. On devrait être à 9 % en 2024", constate Cédric Williamson auprès de La Dépêche du Midi. Parmi les régions où le nombre de cambriolages a diminué depuis 2015 : l'Occitanie, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite