Dépendance à l'alcool : chiffres, symptômes et prise en charge

·1 min de lecture

Selon Santé publique France, la consommation d'alcool est responsable de 41 000 décès par an et reste la deuxième cause de mortalité évitable derrière le tabac. Responsable directe ou indirecte de cancers, maladies cardiovasculaires, accidents... la consommation excessive d'alcool peut aussi entraîner une dépendance à l'alcool et à ses effets.

Les chiffres de la consommation d'alcool en France (évolution selon âge, sexe)

Selon le baromètre 2017 de Santé publique France, 10 % des 18-75 ans sont des consommateurs d'alcool quotidiens et 5 % consomment six verres ou plus en une même occasion, toutes les semaines. "La consommation d’alcool apparaît de plus en plus masculine à mesure que la fréquence de consommation augmente. Elle évolue avec l’avancée en âge, avec une diminution du nombre de verres consommés associée à une augmentation du nombre de jours de consommations", précise les auteurs de l'étude.

Toujours selon Santé publique France, 23,6 % des Français âgés de 18 à 75 ans dépassent les repères des consommation en 2017. Cela concerne 33 % des hommes et 14 % des femmes.

  • Lire aussi : l'alcoolisme chez les femmes, tabou mais réel

Autres chiffres, disponibles sur le site sante.fr, "on estime en France qu’environ 1,5 millions de personnes sont alcoolodépendantes et que 2,5 millions de personnes ont une consommation à risque (mais parviennent encore contrôler leur addiction)".

Quels sont les repères de consommation dits "à moindre risque" (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Votre Sante Paris : Cancer du sein, franciliennes, dépistez-vous (30/09)
Tendinite : quels symptômes ? comment la soulager ?
Diabétiques : 9 aliments à éviter
DIRECT Covid-19 en France ce 1er octobre : chiffres, annonces
Cancer du sein : 6 bonnes raisons de se faire dépister

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles