Je suis trop dépensière : comment faire ?

·1 min de lecture

"Laisse, c'est pour moi !" Au restau, vous êtes souvent l'invitante. Et dépenser est l'une de vos activités favorites. Vous étiez la reine du shopping en ligne bien avant l'explosion de l'e-commerce avec la crise sanitaire (le nombre d'acheteurs a augmenté de 40 % au premier trimestre 2020). Service Prime sur Amazon ? Vous étiez l'une des premières à y souscrire. Les achats, derrière votre écran ou en magasin, vous procurent ce délicieux petit frisson dans le dos au moment de passer en caisse ou de valider le paiement d'un simple clic. La tentation est permanente, encore plus aujourd'hui avec les réseaux sociaux et la publicité parfaitement ciblée qui stimulent vos envies et vous poussent constamment à "craquer". Quitte à ensuite garder les habits neufs avec leurs étiquettes au placard pendant des semaines…

Vous êtes sans aucun doute une vraie dépensière. De celles qui ne comptent pas… jusqu'à vous retrouver dans le rouge au milieu, voire en tout début de mois.

Etre dépensier n'est pas forcément négatif

La bonne nouvelle ? Ce n'est pas forcément votre faute. Tout dépend de la relation entretenue avec l'argent, en particulier par vos parents. Ils étaient économes, pour ne pas dire avares ? Vous vivez à l'extrême opposé. L'argent a-t-il été le grand tabou dans votre famille ? Si oui, il est normal que vous ayez tant de mal à le prendre en considération de manière positive dans votre vie et à l'envisager comme un "flux" d'énergie.

Rassurez-vous, (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Comment être heureux malgré le confinement ? La réponse de la Science
Ma résolution 2021 : trouver le bonheur intérieur
À quoi servent nos rêves ?
Et si la clé du bonheur, c'était... le voyage ?
Manger en pleine conscience : oui, mais comment ?