Dépistage du cancer du col de l'utérus : le frottis cervico-utérin chez votre gynécologue

Avec Dr Julia Maruani, gynécologue

Le cancer du col de l'utérus est un cancer évitable, et ce, grâce aux examens de dépistage. Mais trop peu de femmes se font régulièrement dépister : en France, seul 59 % des femmes de 25 à 65 ans ont été dépistées entre 2018 et 2020. 1 100 femmes en décèdent pourtant chaque année.

Le frottis cervico-utérin : à quoi sert-il ? Quelles maladies peut-il détecter ?

Le frottis, ou plutôt le prélèvement cervico-utérin (PCU), est un examen gynécologique de dépistage du cancer du col de l’utérus. Il s’agit d’un geste médical réalisé lors d’un examen gynécologique qui consiste à « prélever puis analyser des cellules du col afin de dépister d’éventuelles lésions, dont certaines pourraient évoluer un jour en cellules cancéreuses », indique Dr Julia Maruani, gynécologue et secrétaire générale de la Société Française de Colposcopie et de Pathologie Cervico-Vaginale.

Le frottis cervico-utérin ne doit pas être confondu avec le prélèvement vaginal, qui consiste à prélever des sécrétions vaginales à l’aide d’un long coton-tige, afin d’analyser la flore microbienne du vagin. Cet examen, contrairement au frottis, permet de dépister les infections et de détecter différentes bactéries, mycoses ou...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles