Dépistage du Covid-19 : une étude avec des chiens donne des résultats bluffants

Irène Ahmadi
Joel Saget / AFP

Comme le révélait France Inter le 23 avril dernier, voilà maintenant bientôt un mois que près d'une vingtaine de chiens renifleurs (dressés à détecter la présence de stupéfiants et d'explosifs) font l'objet d'un test dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. L'objectif de cette recherche lancée par le professeur d'une école vétérinaire de Maison-Alfort ? Savoir si ces animaux peuvent identifier l'odeur du virus lorsqu'elle est issue de patients positifs. Face aux premiers résultats très encourageants, l'étude se poursuit et entame sa deuxième phase.

"On a pris des prélèvements de sueur sur des patients positifs et on a formé les chiens à reconnaître l’odeur du virus", révèle France Inter. Un prélèvement positif a été disposé au milieu d'autres prélèvements négatifs afin d'observer si les chiens pourraient identifier et "marquer l'arrêt devant le prélèvement positif" détaille le média.

>> A lire aussi : Marie Toussaint : “Ce qu’il faut accomplir ressemble à une révolution”

"Le chien peut trouver des positifs parmi des négatifs"

Interrogé par France Inter, Dominique Granjean, professeur à l’école nationale vétérinai

Lire la suite sur lesinrocks.com