Dépression chronique : causes, symptômes, test, traitement

Pexels/Ron Lach

La dépression est une pathologie qui entraîne fréquemment des récidives. On parle de dépression chronique quand la personne souffre d’une dépression s’étalant sur plus de deux ans. La chronicisation concerne environ 10 % des cas de dépression selon le site de référence de la dépression. Découvrez comment identifier une dépression chronique, quels sont ses causes et ses traitements.

La dépression est une pathologie très répandue, au point d’affecter 15 à 20 % de la population française au moins une fois au cours de sa vie selon l’INSERM. Ce trouble psychiatrique est souvent confondu, à tort, avec la déprime. Or, cette dernière évoque une tristesse passagère, un moment de découragement et non une dépression. En effet, la dépression caractérisée se traduit par une tristesse profonde depuis au moins deux semaines, une perte d’estime de soi, une fatigue inhabituelle, un sommeil et un appétit perturbés, ce qui a un impact considérable sur la vie sociale, familiale et professionnelle du patient. La complication majeure est le suicide, qui concerne entre 10 et 20 % des personnes dépressives, toujours selon l’INSERM. On parle de dépression chronique quand la dépression caractérisée s’étend sur deux ans ou plus. Au cours de cet épisode dépressif long, de légères améliorations des symptômes peuvent parfois survenir, mais ces améliorations sont brèves et n’excèdent jamais une durée de deux mois. Si la dépression initiale est associée à des facteurs déclenchants assez aisément identifiables (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite