Dépression post-partum : et si les animaux de compagnie pouvaient nous influencer ?

©Istock / Delmaine Donson

Les animaux joueraient un rôle important sur le moral. Si leur présence peut être bénéfique pour notre santé mentale, elle aurait également des effets plutôt néfastes notamment sur le risque de dépression post-partum. Une récente étude s’est d’ailleurs penchée sur le sujet.

Lors de moments clés, sources d’anxiété, comme le confinement, la présence des animaux s’avère être vraiment bénéfique pour améliorer la santé mentale. Une étude japonaise, mise en ligne par Social Science & Medicine a d’ailleurs dévoilé de nouveaux éléments dans ce sens. Ainsi, les chiens seraient de très bons compagnons. Une tendance qui ne se confirme cependant pas pour les chats. Ces derniers ne seraient, en effet, pas conseillés pour améliorer la santé mentale. Pire, ils pourraient même accentuer les risques de dépression post-partum. On fait le point.

À lire aussi >> « Ça va, c’est juste un chat » : le deuil incompris des animaux de compagnie

Les chats auraient un impact sur la dépression post-partum

Si la dépression post-partum reste un sujet sociétal parfois tabou, de plus en plus de personnes essayent de libérer la parole. Dans l’espace médiatique notamment de plus en plus de célébrités font part de leur propre expérience. C’est le cas de Mélanie Thierry, Audrey Fleurot ou encore Cœur de Pirate. Les trois artistes n’ont pas hésité à faire part de leur mal-être ou de leur culpabilisation suite à leur accouchement.

Récemment, des chercheurs se sont intéressés au sujet. Ils ont ainsi étudié l’impact des animaux sur la dépression post-partum. Pour cela, suite à un questionnaire sur la santé, et les animaux de compagnie, ils ont étudié les réponses de plus de 80 000 femmes vivant au Japon. Toutes ont...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles