Dépression post-partum : un nouveau médicament prometteur pour les jeunes mères

·1 min de lecture

La dépression post-partum est un véritable fléau : ce trouble psychiatrique (qui se caractérise par des troubles du sommeil, de l'anxiété, de la nervosité, de l'irritabilité...) concernerait entre 10 % et 20 % des jeunes mères. Sa prise en charge, à l'heure actuelle, repose sur l'association d'un traitement médicamenteux (antidépresseurs) et d'une psychothérapie.

Attention à ne pas confondre la dépression post-partum avec le baby blues : ce dernier (qui concerne environ 70 % des jeunes mères et qui a principalement des causes hormonales) se manifeste par un " coup de blues " à partir du troisième jour après l’accouchement, mais ne dure pas plus de 2 semaines.

Un médicament à prendre chaque soir contre la dépression post-partum

Bonne nouvelle : selon une récente étude publiée dans le Journal of the American Medical Association – Psychiatry, un médicament aurait montré des résultats prometteurs contre la dépression post-partum.

Les chercheurs du Feinstein Institutes for Medical Research (aux États-Unis) ont travaillé avec un groupe de 153 patientes (âgées de 18 à 45 ans) atteintes de dépression post-partum. Les volontaires ont été divisées en deux groupes : parmi elles, 77 ont pris 1 comprimé de zuranolone par soir pendant 2 semaines, tandis que les 76 autres ont reçu un placebo.

Les symptômes des participantes ont été évalués pendant 45 jours. Verdict ? Au terme de l'observation, 53 % des femmes qui avaient reçu le zuranolone étaient (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Variant Delta (indien) : symptômes, vaccination, progression en France
DIRECT Covid-19 en France ce 9 juillet : chiffres, annonces
Concerts et covid-19 : pas de sur-risque d'infection
Insuffisance cardiaque : symptômes, traitements
Covid-19 : la transmission de l'Homme au chat et au chien est très fréquente

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles