Déprime saisonnière : 4 astuces naturelles pour la surmonter

Les meilleures cures thermales anti-déprime

Les eaux thermales sont riches en précieux minéraux et oligo-éléments qui pénètrent la peau grâce à des soins appropriés comme les bains, les douches, les enveloppements, les massages sous affusion... Situées dans de véritables écrins de verdure, les stations offrent des parenthèses de ressourcement au contact de la nature. Fini le thermalisme à l’ancienne. Aujourd’hui, les mini-cures et courts séjours " bien-être " prennent le devant.

Vichy Célestins est le plus grand spa en eau thermale d’Europe. La mini-cure " Anti-stress " de 4 jours comprend une consultation médicale et diététique avec Oligoscan, 3 soins thermaux quotidiens, des séances de relaxation musicale subaquatique, 4 séances de Bol d’Air Jacquier et un coaching sportif individuel. A partir de 399€ par jour en formule petit-déjeuner. Renseignements au 04 70 30 82 82.

Néris-les-Bains dans l’Allier est la station des affections psychosomatiques. Son eau, riche en magnésium et lithium, est en effet capable de rééquilibrer le système nerveux. On craque pour son magnifique spa les Nériades situé dans un bâtiment mauresque fin XIXè siècle, avec un espace sensoriel en eau thermale. Week-end découverte à partir de 141€ avec nuit d’hôtel, bain bouillonnant, massage et accès à la piscine d’eau thermale.

Saujon en Charente-Maritime. Le spa thermal Philaé vous permet de bénéficier des propriétés anti-stress de l’eau de la station. Le nouveau séjour Evasion Lâcher prise de 5 jours vous donne accès au spa, à 4 soins thermaux, 5 activités aquatiques et 4 modelages, avec une réduction de 10% si vous logez dans une des résidences de la station. A partir de 495€.

Les plantes anti-déprime les plus efficaces

Voici les conseils de Stéphanie Mezerai, praticienne en naturopathie :

Le safran : Il agit sur les récepteurs de la sérotonine et lutte ainsi contre la déprime. Pour une bonne efficacité, on le prend sous forme de gélule, sans dépasser les 30 mg par jour. Attention : il ne doit pas

(...) Cliquez ici pour voir la suite