Dérives sectaires : une hausse des saisines et la santé comme principal sujet

Le principal constat de ce rapport d’activité de la MIVILUDES est l’augmentation constante, d’année en année, du nombre de ses saisines : plus de 33 % entre 2020 et 2021, plus de 44 % entre 2018 et 2021 et plus de 86 % entre 2015 et 2021. Rien que pour l’année 2021, ce n’est pas moins de 4 020 saisines qui ont été comptabilisées, un record.

Structures identifiées et gourous 2.0

Les Témoins de Jéhovah et l’Église de Scientologie restent permanents et sont considérés comme « les multinationales de la spiritualité ». Mais une évolution est notable, avec l’avènement des réseaux sociaux, de plus petites structures, difficilement identifiables, pullulent et répandent des pratiques de soins non conventionnelles ou des croyances infondées comme solution miracle. Les jeunes sont la première cible de ces théories distillées sur les réseaux sociaux et de ces nouveaux manipulateurs virtuels isolés.

« Les thérapies non conventionnelles se sont développées dans le cadre de la crise sanitaire et portent un risque important en matière de santé publique », selon le rapport (source 1).


La porosité entre crise sanitaire et explosion...

Lire la suite