Déserts médicaux : l'UFC-Que Choisir lance l'alerte, votre commune est-elle concernée ?

iStock / demaerre

On le sait : l’accès au soin n’est pas égal dans tout le territoire. D’après un rapport de l’Association des Maires Ruraux de France paru en octobre dernier, près de 10 millions de Français vivraient dans "un territoire où l’accès aux soins est de qualité inférieure" à la moyenne du pays. Dans une nouvelle étude publiée ce 8 novembre, l’UFC-Que Choisir lance également l’alerte et dénonce "l’état déplorable de l’accès géographique et financier aux soins en France", qui touche les zones rurales comme urbaines.

Pour dresser ce constat, l’association de consommateurs a réalisé une carte interactive mettant en lumière l’accès aux médecins généralistes, aux ophtalmologues, aux gynécologues et aux pédiatres. elle s'est basée sur deux critères : l’éloignement géographique des médecins et les tarifs pratiqués.

Résultat ? Si seuls 2,6 % des Français vivent dans un désert médical en ce qui concerne l’accès aux généralistes, les chiffres sont plus inquiétants s'agissant des autres catégories de médecins : 19 % de la population habite ainsi dans un désert médical ophtalmologique et 23,6 % des femmes dans un désert médical gynécologique.

Pire encore : 27,5 % des enfants vivent dans un désert médical pédiatrique. Des chiffres qui augmentent de façon exponentielle si l’on exclut les médecins ne pratiquant pas de dépassement d’honoraire. A titre d’exemple, le pourcentage d’enfants habitant dans un désert médical pédiatrique passe de 27,5 % à 46,8 %, ce qui représente une hausse de 19,3 points. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite